Manifeste

Pour un univers immobilier intégré

L’intégration de l’univers immobilier nécessite de considérer celui-ci comme partie intégrante d’un contexte social, écologique et économique, d’apporter des réponses commercialement viables aux défis qui se posent et d’élaborer des offres et des processus en adéquation avec les besoins des clients. Dans l’industrie de l’immobilier comme ailleurs, la transformation numérique est le principal facteur d’accroissement de la productivité et représente aussi la clé pour résoudre les enjeux urgents en matière de politique sociale, climatique et énergétique.

Clients

Utilisateurs

  • Les besoins des usagers sont au cœur de notre réflexion et de nos actions.
  • La volonté et la capacité de payer fixent le cadre.
  • Les solutions et les produits doivent susciter l’enthousiasme.

 

Maîtres d’ouvrage

  • Les maîtres d’ouvrage sont en droit d’exiger la transparence, la fiabilité et la sécurité tout au long du cycle de vie du bien immobilier.
  • Les maîtres d’ouvrage compétents connaissent leurs besoins et formulent des commandes claires.
  • Pour être compétents, ils doivent pouvoir s’appuyer sur des outils adaptés et sur des modèles de données, de contrats et de procédures idoines.

Société

  • L’environnement bâti conditionne fortement notre qualité de vie.
  • La beauté, l’utilité et la solidité sont les caractéristiques distinctives de l’architecture.
  • L’urbanisme et l’architecture influent sur la qualité du produit bâti.
  • Le chemin impacte le résultat, mais ce dernier est l’élément déterminant.
  • Pour contribuer avec succès à un projet, toutes les parties impliquées doivent faire preuve d’un esprit constructif et coopératif; la mentalité NIMBY – Not In My Backyard (littéralement «pas dans mon arrière-cour»), désignant l’opposition d’intérêts privés à la réalisation d’un projet local d’intérêt général, est égoïste et néfaste.

Transformation numérique

Potentiels technologiques

  • Etre attentif, en amont, aux évolutions et innovations technologiques permet d’identifier le potentiel d’optimisation tout le long de la chaîne de valeur.
  • L’interopérabilité et la standardisation des formats de communication sont essentielles à une collaboration interdisciplinaire performante.
  • De nouveaux concepts entrent en pratique: BIM ou Building Information Modelling, accès aux données numériques, chantier intelligent, industrie 4.0, internet des objets, fabrication additive et construction hors site
  • Le big data est utile pour déceler des modèles et en tirer des conclusions intéressantes; il ouvre ainsi de nouveaux horizons en matière de simulation et de visualisation.

Potentiels des processus

  • Nous devons tendre vers l’interconnexion, la synchronisation et l’intégration des processus de planification, de construction et d’exploitation selon le principe «reduce to the max» (littéralement, réduire au maximum).
  • Il importe pour cela d’avoir toujours à l’esprit l’objectif à atteindre: «begin with the end in mind».
  • Les procédures de concours, de commercialisation et de permis de construire passent au numérique.
  • Des plateformes d’approvisionnement numériques et des chaînes logistiques précises étayées par une logistique urbaine et de chantier numérique garantissent l’efficacité des commandes, des livraisons et des installations.

Potentiel humain

  • Notre ligne de conduite repose sur le sens des responsabilités, le leadership, le bon sens et le principe du double contrôle.
  • Notre forte culture de la gestion des erreurs et des conflits nous évite les litiges interminables. En la matière, nous appliquons l’approche: «fail cheap and fast» plutôt que «save my ass» (échouer vite, avec des pertes limitées, pour s’améliorer au lieu de ne prendre aucun risque).
  • Nous sommes innovants, agiles, entreprenants, durables et évitons la «gestion Mikado».

Compétitivité des entreprises

Ecosystèmes

  • Nous exploitons des modèles économiques distincts et interconnectés au sein de groupes de travail.
  • Dans ce cadre, nous misons sur la collaboration et sur de nouveaux modes et environnements de travail.
  • Nous travaillons en réseau pour mettre au point des solutions de premier ordre.

Augmentation de la productivité

  • La définition précise des produits et la grande compétence des maîtres d’ouvrage permettent de prendre des décisions plus rapides et plus pertinentes.
  • Nous utilisons un modèle de construction numérique afin d’optimiser l’ingénierie pour la construction et l’exploitation.
  • Une chaîne logistique optimisée en termes de processus, de coûts et de qualité se répercute positivement sur la réalisation.

Plateforme de savoir-faire

  • L’innovation repose sur l’échange de savoirs entre les entreprises, les établissements de formation, les associations et les acteurs politiques.
  • Nous mettons l’innovation en pratique concrètement dans nos projets, plutôt que théoriquement en laboratoire.
  • Nous travaillons avec des start-ups qui apportent leurs modes de pensée et leurs solutions inédites.

Utilisation efficace des ressources

Economie circulaire

  • Les modèles de réalisation linéaires et les procédures pas à pas sont dépassés.
  • Nous veillons à la préservation des ressources dans le processus de construction.
  • Nous développons l’intelligence économique à travers des données et des informations transversales réutilisables.
  • Le dossier d’ouvrage numérique, associé à une utilisation transparente des matériaux durant tout le cycle de vie du bien immobilier, favorise la protection des ressources.

Coûts du cycle de vie

  • Des données de référence ultra fiables concernant les coûts du cycle de vie enrichissent les compétences des maîtres d’ouvrage et accélèrent les décisions stratégiques d’investissement immobilier.
  • Nous croyons à la symétrie des coûts de construction et des coûts du cycle de vie.
  • A l’avenir, nous généraliserons la facturation des coûts d’utilisation selon un modèle forfaitaire.
  • Le calcul des coûts intègre les émissions de CO2.

    Emissions de CO2

    • Pour une réduction rapide des émissions de CO2 dans l’immobilier, la solution principale réside dans la rénovation énergétique du parc immobilier actuel.
    • Nous évitons les combustibles fossiles.
    • Nous misons sur les synergies des formes d’énergie et des consommateurs par-delà les limites de parcelles.
    • Les études d’efficacité énergétique prennent en compte la totalité des paramètres, soit les appareils et les installations, mais aussi l’énergie grise inhérente au processus de construction et aux matériaux.
    • Nous nous attachons à obtenir des effets concrets plutôt que des labels.

    Développement territorial et urbain

    Solutions de mobilité

    • Nous misons sur des solutions combinées tenant compte des ressources.
    • Les habitudes de travail, de consommation et de loisirs influent sur les besoins de mobilité.
    • L’électromobilité et la conduite autonome seront deux dimensions marquantes de la mobilité individuelle du futur.
    • L’évaluation des solutions de mobilité doit prendre en compte la vérité des coûts.
    • Les directives de stationnement doivent s’appliquer de manière flexible.

    Diversité des usages et biodiversité

    • La mixité des usages et la diversité socioculturelle sont sources de qualité.
    • A travers des plans efficaces et un équipement intelligent, il est possible de réduire la surface habitable utilisée.
    • Il convient d’étendre l’offre de logements abordables.
    • La protection du patrimoine et des monuments historiques sont des préoccupations légitimes, tout comme l’est également le développement axé sur l’avenir.
    • Une approche respectueuse de la faune et de la flore profite à la biodiversité.
    • Nous tenons à exploiter le potentiel de l’économie partagée.

    Densification vers l’intérieur

    • La densité est bénéfique sur le plan écologique et compatible avec la qualité à condition de concilier les dimensions sociales, architecturales, économiques et environnementales.
    • Nous veillons à une utilisation modérée des ressources foncières.
    • Les espaces verts et les solutions d’ombrage pour les bâtiments, les places et les rues garantissent une atmosphère urbaine agréable et une qualité de séjour optimale.
    • Les coûts fonciers par unité d’utilisation doivent baisser.
    • Nous réclamons un bonus d’utilisation du sol pour les démolitions-reconstructions et les rénovations et un indice d’utilisation de 3.0 pour les zones centrales.