Pourquoi The Branch?

WhytheBranch_FR.png

Intégration horizontale et verticale

En premier lieu, la transformation numérique de l’industrie de la construction et de l’immobilier permet d’utiliser de nouveaux outils technologiques pour intégrer la chaîne de valeur en tenant compte des impératifs et des objectifs de toutes les étapes du cycle de vie de l’immobilier (intégration verticale). Elle s'affranchit du vieux modèle séquentiel et fragmenté qui traitait chaque étape l’une après l’autre. Dans le contexte actuel du marché, le modèle historique de séparation nette entre planification et réalisation, que beaucoup défendent encore, doit évoluer même si le changement peut sembler disruptif aux parties concernées. L’avènement du chantier numérique exige des compétences numériques de la part des entreprises exécutrices. La planification doit désormais avoir lieu obligatoirement avec les entreprises exécutrices et non plus pour elles (cf. Design-Build).

Par ailleurs, la transition numérique permet de prendre en compte et de déployer concrètement des solutions globales adaptées aux grands défis d’ordre économique, social et environnemental qui concernent directement l’industrie de la construction et de l’immobilier (intégration horizontale). Un changement de paradigme doit s’opérer pour mettre fin à la conception classique d’un conflit d’intérêts entre, d’une part, le point de vue entrepreneurial et économique et, d’autre part, les questions de politique sociale, énergétique et environnementale (cf. Manifeste).

Nouvelles technologies et nouvelles formes de coopération

Les nouvelles technologies, ainsi que la conception et la mise en œuvre d’un nouvel environnement de processus, ne suffiront pas à faire émerger une industrie plus adaptée aux besoins, plus durable et plus productive. Nous avons l’obligation d’instaurer également une compréhension et une culture nouvelles de la collaboration. En effet, nous ne serons pas à la hauteur de projets complexes si chacun réalise des prestations commerciales au sein des frontières strictes de son entreprise et d’une organisation hiérarchique.

Ecosystèmes ouverts

Les projets ambitieux nécessitent d’opérer dans des écosystèmes ouverts, fruits d’une alliance stratégique entre des entreprises indépendantes. Ces entreprises sont complémentaires en termes de modèle économiques, mais se consacrent clairement et dans une optique concurrentielle à leur cœur de métier.

L’alliance temporaire ou à long terme autour de missions et de projets spécifiques est une caractéristique essentielle de ces écosystèmes. Elle favorise l’échange ouvert de connaissances et de compétences de façon à renforcer continuellement la compétitivité de chaque acteur concerné et celle de tout le groupe sur le marché. L’écosystème devient ainsi bien plus que la somme de ses parties.

La collaboration au sein d’écosystèmes de cet ordre demande aussi de nouvelles formes de travail et de coopération, ainsi qu’un environnement de travail adéquat.

Initiée par Halter SA, The Branch se veut une plateforme d’échange et de collaboration.

Branch Do Tank

La plateforme d’échange Branch Do Tank est une association qui se voit comme une force motrice de la transformation de l’industrie de la construction et de l’immobilier vers une intégration horizontale et verticale.

Branch Collab

La plateforme collaborative Branch Collab gérée par Halter SA offre un espace de coworking ouvert à tous les groupes de clients et spécialement conçu pour le secteur de la construction et de l’immobilier. Cet environnement est destiné à faciliter la pratique de nouvelles formes de coopération.